100 – Délai de l’exercice effectif des droits des personnes

La CNIL impose un délai d’un mois pour répondre aux demandes des personnes. Ce délai peut être prolongé de deux mois supplémentaires. Cependant, le responsable du traitement doit en informer la personne ayant exercé un droit et justifier la prolongation.